Au fil de mon vécu, de mes compréhensions et inspirations, ma plume s'est inventée, dessinée, révélée, construite et affinée. Certains jours, elle a plaisir à se partager. D'autres, virevoltant dans les effluves du vent, elle fait don de son Silence, et n'aspire qu'à se fondre et "disparaître" dans le frémissement de l'air et l'éternité du temps. Bienvenue sur ce blog qui a vocation à communier à travers les mots (maux), et au-delà. Elisa Freccero
“Reconnaître, accueillir et embrasser ses parts "ténébreuses" pour mieux les transcender” Ce sont dans les ombres que se trouve le plus grand potentiel de transformation de l’Être humain. Oui, acceptons de reconnaître nos parts d'ombre, pour éviter d'en être leur jouet et cesser de les projeter inconsciemment dans notre relation à l'autre, au monde. Dès lors que je ne suis pas pleinement en accord et en relation avec moi-même, avec toutes les parts d'ombre et de lumière qui me...
"Oui, il ne s'agit plus d'enfermer l'autre dans une union contractualisée et conditionnée par avance sur des préceptes moraux et bien-pensants (mus par la peur, l'insécurité et la possessivité) mais bel et bien de laisser agir le Vivant....de le laisser nous découvrir...de le laisser se découvrir...et nous dévoiler - en écho de chacun de nos pas posés dans la Foi et la confiance - la justesse de la fidélité, de l'engagement et de l'exclusivité, qui s'imposent alors d'eux-mêmes...
A mon sens, l'agitation du personnage se dissout à la fois dans l'écoute et l'action. Si l'accent n'est mis que sur l'écoute (passive), une agitation peut perdurer du fait d'un manque de Présence lié aux contraintes de l'incarnation et aux lois du monde dans lequel nous vivons. Refuser ces "dites contraintes" et le système en place peut alors se révéler comme une attitude infantile et immature, nourrissant un regard imaginaire et fantasmé, loin du "réel", qui peut à la longue...
Oui, l'avènement du nouveau monde... Il résonne dans le cœur d'une humanité insoupçonnée, transfigurée. Son appel ne te quitte pas, Il murmure à ton oreille sa mélodie délicate, sensible, ténue, Parfois secouante, abrupte et déroutante. Il te parle de vérité, et vient conquérir ta dignité. Il t’insuffle la liberté, et te veut entier et déconditionné. Il sonne la fin de l'oubli, la fin de l'illusion, et de l'isolement..., La fin de l’enchaînement et de la séparation....
Drapée dans l'étole du Soi, La grande Mère l'attend, sagement. Elle susurre à son oreille délicate, de jour comme de nuit, Les mystères de la Vie et de ses révélations, Et regarde déjà avec une infinie sollicitude et gratitude, Le beauté et l'élégance de chacun de ses pas orientés vers le centre de son cœur, L'offrande constante et incessante de son âme, assoiffée de chaque seconde, de chaque instant, Les prières inattendues de son corps, lorsqu'elle s'abandonne au Divin dans...
"Dead can dance" Voir et vivre sa propre destruction comme si elle ne nous appartenait pas, Au point de la regarder se consumer à nos cotés, Avec amour, tendresse, et acceptation, Et continuer à avancer de l'autre. Tu ne l'ignores pas, tu ne l'attises pas, Tu vois simplement les flammes danser, Et les souvenirs (auxquels tu te raccrochais) se dissiper et s'envoler. Et en même temps, Sans chercher à comprendre, ni à analyser, Tu te lèves tranquillement, Et tu continues à marcher ta...
L'enseigné enseignant, L'enseignant enseigné. Maître et disciple ne font qu'Un. "Vous, ô cher Maître Bien-aimé, Aujourd’hui, je ne peux contenir mes larmes Et je pleure d’une immense joie de vous avoir reconnu Tant cela résonne comme une ultime évidence. Il n’y a rien de plus beau Que votre Présence à mes côtés, Qu’Elle soit réelle ou imagée. Il n’y a rien de plus riche Qui puisse nourrir mon être Et exalter mon cœur. Rien, qui puisse s’effondrer devant Vous, A part...
"A notre nouvelle Humanité...imminente, glorieuse et triomphante!" Aujourd'hui, Un éveil planétaire des Consciences est sur le point d'advenir, Résonnant dans le cœur d’une humanité nouvelle, Prête à renaître de ses cendres. Des femmes, des hommes, de tous âges, de tous horizons, Vont se lever et se reconnaître, Parce qu’ayant retrouvé leur autorité et autonomie véritables, Parce qu’affranchis de tous dogmes et de toutes croyances, Parce que délivrés de leurs propres...
Hommage renouvelé à toutes les femmes, Et à tous les hommes adorateurs du féminin. A la lueur de corps et de l'esprit, et dans le cœur de l’Unité. “Flambeau majestueux du Féminin de l’Être” Je distingue dans les méandres de mon esprit cette bribe de lumière qui m’accompagne innocemment, au gré des cycles, des saisons, des vagues, et des remous en tout genre. Persévérante, déterminée, incessante, ardente, étincelante, éternellement présente, elle réside en moi, sans...

Afficher plus